Cuba au Maroc

Intervention de M. Miguel Díaz-Canel Bermudez, President de la Republique De Cuba, à l’occasion du débat général de l’assemblée générale des nations unies a sa soixante-quinzième session

 

« Des médecins, et non des bombes ! » s’est exclamé un jour le leader historique de la Révolution cubaine et le promoteur principal de l’essor des sciences à Cuba, Fidel Castro Ruz. Telle est notre devise. Sauver des vies et partager ce que nous sommes et ce que nous avons, quelque soit le sacrifice, voilà ce que nous offrons au monde depuis les Nations Unies auxquelles nous demandons simplement de changer en accord avec la gravité du moment.

Intervention de M. Bruno Rodríguez Parrilla, ministre des Relations extérieures de la République de Cuba, à la Réunion de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations Unies pour le soixante-quinzième anniversaire des Nations Unies

En ce soixante-quinzième anniversaire des Nations Unies, le multilatéralisme et le droit international sont menacés par la plus grande puissance mondiale : la conduite irresponsable des Etats-Unis s’avère le pire danger à la paix et à la sécurité internationales. Ils fomentent des conflits et des guerres non classique et commerciales, imposent de sévères mesures coercitives unilatérales et dilapident dans leur course aux armements des ressources indispensables au développement durable de nos peuples, tout en se refusant à coopérer au combat contre les crises multiples qu’engendre le dévastateur Covid-19.

Pages