RENDENT HOMMAGE A THOMAS SANKARA AU BURKINA FASO

Ouagadougou, 15 Octobre 2020. Plusieurs activités ont eu lieu aujourd’hui durant la journée de commémoration du 33eme anniversaire de l’assassinat du leader révolutionnaire burkinabès Thomas Sankara. Parmi eux, la réouverture d’un important centre universitaire, rebaptisé comme Université «Thomas Sankara » et  la gerbe de fleurs déposée par le président du pays, Roch Marc Christian Kaboré, aux pieds du monument du héros, dans le site du mémorial qui porte son nom.

Le premier évènement a vu la présence du premier ministre du Burkina Faso, Christophe Joseph Marie Dabire, qui a coupé symboliquement le ruban d’accès aux installations universitaires restaurées.  Aussi était présent le ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, Alkassoum Maiga, avec le président de  l’Université et autres invités.

La deuxième activité constitue une cérémonie solennelle en hommage à Thomas Sankara et a vu la présence du président du Faso, le premier ministre et autres personnalités. Durant la même, le maire de Ouagadougou et le secrétaire général du Comité International pour le Mémorial « Thomas Sankara », ont pris parole pour souhaiter la bienvenue aux présents, et dédier des paroles sincères a la mémoire du célèbre révolutionnaire Burkinabés.

Thomas Isidore Noel Sankara est né le 21 décembre 1949. Militaire de formation, il atteint le grade de Capitaine et dirige une révolte civile-militaire qui le place à la tête du pays le 04 Aout 1983.

Ainsi commence une période révolutionnaire dans son pays, durant laquelle débutent les grandes transformations dans la vie économique, politique et sociale de la nation, qui change le nom officiel de la Haute Volta, comme fus nommée par le pouvoir colonial Français, au Burkina Faso, dénomination en langues autochtones qui veut dire  « Terre des Hommes Intègres »

Durant sa présidence (1983-1987), Sankara visita Cuba en deux occasions, et à la première de ses visites, il reçoit de la part du Commandant en Chef Fidel Castro Ruz, la médaille d’Ordre «  Jose Martí »

Victime d’une conspiration à son encontre, Sankara est trahit par ses propres compagnons d’armes et froidement assassiné le 15 octobre 1987, avec 12 de ses plus proches collaborateurs.

Sa figure et son exemple sont restés pour la postérité dans la mémoire des Burkinabès et des peuples Africains en général. Considéré par autres comme le « Che Guevara Africain », s’est converti en un icone des idées progressistes et révolutionnaires dans le continent et dans le monde.

Categoría
Eventos
RSS Minrex