LES RELATIONS DE CUBA AVEC L'AFRIQUE SONT INDESTRUCTIBLES

Discours de Rogelio Sierra Díaz, Vice-Ministre des affaires étrangères de Cuba, à l'occasion de la célébration de la Journée de l'Afrique.

Chers chefs des missions africaines accréditées à Cuba, Autres représentants des organisations et institutions de l'Administration centrale de l'Etat, Distingués invités, Compagnons et compagnons:

Célébrer la Journée de l'Afrique à Cuba est un événement d'une importance extraordinaire pour tous. Nous commémorons la création de l'Organisation pour l'unité africaine en 1963 et de l'Union africaine en 2001, qui a donné une continuité aux principes fondateurs de l'unité du continent.

Les liens fraternels avec l'Afrique sont une partie essentielle de notre histoire, fondée sur des racines culturelles profondes qui découlent de l'esclavage opprobre de plus d'un million d'êtres humains, qui ont été déracinés de leur environnement naturel en Afrique.

La célébration de ce 55ème anniversaire nous permet de renouveler notre engagement envers le continent, et pour cela, je voudrais rappeler une phrase exprimée par Cuba premier vice-président, Salvador Valdes Mesa, au cours de sa récente rencontre avec le vice-président de l'Union africaine, Thomas Kwesi Quartey, et je cite: "Au milieu de toutes les difficultés, nous n'arrêterons pas de soutenir, en particulier avec l'Afrique."

Cette année 2018 a une connotation particulière, pour le centenaire de Nelson Mandela, qui, au moment prévu et je cite: « nous sommes à l'aube d'un siècle de l'Afrique, un siècle où l'Afrique aura sa place marque également entre Nations du monde. " Pour lui, nous voulons également dédier notre profond hommage.

De plus, nous avons commémoré sur ce 2018 le 30e anniversaire de la victoire dans Cuito Cuanavale, qui a marqué une étape importante dans l'histoire et la vie politique du continent, ainsi que le 40e anniversaire du massacre de Cassinga, où des centaines de Namibiens frères ont été victimes de la haine et du racisme.

Aujourd'hui, l'Afrique est un acteur décisif dans les affaires internationales. Ses 54 États membres constituent un tiers de l'Assemblée générale des Nations Unies et la moitié dans d'autres forums de consensus mondiaux, tels que le Mouvement des pays non alignés et le Groupe des 77 + Chine. Cette réalité favorise sa légitime aspiration à occuper une représentation permanente au Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations Unies.

Excellences,

Distingués invités,
Chers Compatriotes,

La collaboration bilatérale entre Cuba et les pays africains continue de s'approfondir et de se diversifier. Nous avons des projets de coopération bilatérale dans presque tous les pays africains.

Avec fierté nous soulignons que de la même manière qu'avec les frères de ce continent nous prenons les armes pour contribuer à la défense de l'indépendance et de la souveraineté de l'Afrique, aujourd'hui plus de 5 000 collaborateurs cubains fournissent leurs services sur le continent africain dans les secteurs et près de 9 000 étudiants africains étudient dans les centres d'éducation de notre pays, ce qui réaffirme la volonté du gouvernement cubain et du peuple cubain de faire la promotion de la santé, de l'éducation, de la construction, des sports et de l'agriculture. l'héritage du leader historique de la Révolution, Fidel Castro dans son concept de Révolution, quand il a déclaré:

"La révolution c'est ... se battre pour nos rêves de justice pour Cuba et pour le monde, qui sont la base de notre patriotisme, de notre socialisme et de notre internationalisme". Fin de citation.

À l'heure actuelle, le continent africain est engagé dans la mise en œuvre de l'Agenda 2063, adopté par l'Union africaine, et le sauvetage des concepts de panafricanisme et la renaissance africaine, à travers l'élaboration de programmes socio-économiques de grand impact, que Cuba a offert son soutien et son soutien sans équivoque.

Frères,

Comme l'a dit le général d'armée et 1er. Secrétaire du PCC, Raul Castro Ruz, « Cuba, qui porte dans ses veines du sang africain, a émergé dans la lutte pour l'indépendance et l'abolition de l'esclavage et plus tard avait le privilège de se battre et de construire avec les pays africains "

Nous ne pouvons pas conclure tout en reconnaissant le soutien unanime des gouvernements, des dirigeants, des organisations et des peuples d'Afrique, la lutte contre le blocus de Cuba imposé par les Etats-Unis, y compris le vote en faveur de l'élimination de cette politique dans la de l'Union africaine et de l'Assemblée générale des Nations Unies.

Nous tenons à remercier les gouvernements et les dirigeants africains, les organisations politiques et le peuple en général, les expressions d'amitié exprimées dans les différents messages de félicitations reçus pour l'élection de cro. Miguel Díaz-Canel en tant que président des Conseils d'État et de Ministres.

Je réaffirme que les relations de Cuba avec l'Afrique sont indestructibles et que, fidèles et fidèles à notre histoire, nous continuerons à renforcer les liens de coopération et de solidarité au profit de nos peuples.

Vive la fraternité entre l'Afrique et Cuba!

Merci beaucoup.

Categoría
Relaciones Bilaterales
Solidaridad