La tâche de réorganisation : l'année 2021 commence par le processus le plus décisif pour avancer dans la mise à jour du modèle économique

En présence du général d'armée Raul Castro Ruz, Premier secrétaire du Comité central du Parti communiste de Cuba (PCC), le président de la République de Cuba, Miguel Diaz-Canel Bermudez, a annoncé la décision du Bureau politique du Comité central du PCC d'informer notre peuple du début de la Tâche de réorganisation, nom donné au processus d'unification monétaire et de change, et du reste des transformations nécessaires qui l'accompagnent.

« Tout d'abord, il convient de rappeler que les deux derniers Congrès de Parti ont défini les concepts essentiels qui devaient guider les travaux.

« En particulier, au 7e Congrès : la Conceptualisation du modèle économique et social cubain de développement socialiste dans son Chapitre 1 établit, entre autres aspects, la refonte intégrale des sous-systèmes monétaires, de change, fiscaux, de crédit, de prix, de salaires et autres revenus des citoyens. »

Le président a ajouté que l’Orientation de la politique économique et sociale No 40 prévoit de conclure le processus d'unification monétaire et de taux de change comme une étape décisive dans l'ordre monétaire du pays.

De même, dans le cadre de la Stratégie économique et sociale pour la promotion de l'économie, approuvée cette année, en référence au fonctionnement du système financier, la mise en ordre monétaire est ratifiée comme l'une des composantes essentielles, qui revêt une importance majeure et a un impact transversal sur l'ensemble de l'économie, a déclaré le président dans son intervention.

« Depuis octobre, des informations sur certains aspects de la Tâche de réorganisation ont été communiquées à la Table ronde télévisée et à la dernière session de l'Assemblée nationale du Pouvoir populaire. Parallèlement, le sujet a été largement traité par les médias.

« Un processus intense de formation des structures devant participer à cette démarche a également été mené, ce qui a été très utile comme élément de rétroalimentation d'information dans sa phase finale d'élaboration. »

Les évaluations et analyses pertinentes ont été réalisées, ainsi que toutes les réglementations juridiques nécessaires, et il est donc estimé que les conditions sont réunies pour annoncer le début de la Tâche à partir du 1er janvier 2021, avec un taux de change unique de 24 pesos cubains pour un dollar, a annoncé le président cubain.

« Nous réitérons l'importance et la signification de cette tâche, qui mettra le pays en meilleure position pour mener à bien les transformations qu’exige la mise à jour de notre modèle économique et social, sur la base de la garantie pour tous les Cubains de la plus grande égalité des chances, des droits et de la justice sociale, ce qui sera possible non pas par l'égalitarisme, mais par la promotion de l'intérêt et de la motivation au travail. »

Il a déjà été expliqué que la Tâche de réorganisation ne constitue pas en soi la solution magique à tous les problèmes actuels de notre économie, mais qu'elle favorisera la création des conditions nécessaires pour avancer de manière plus solide, a-t-il dit.

Du fait de ses caractéristiques englobantes, c'est l'une des tâches les plus complexes que le pays ait eu à affronter dans l'ordre économique, a-t-il ajouté. « Cette complexité s’est accrue en raison effets de l'intensification du blocus, la situation de la pandémie de COVID-19, la crise économique internationale et l'impact qu'ils ont eu sur notre économie.

La tâche n'est pas sans risques, a-t-il souligné. « L'un des principaux risques est que l'inflation soit plus élevée que prévu, exacerbée par le déficit actuel de l'offre. Les prix abusifs et spéculatifs ne seront pas autorisés ; des mesures de contrôle seront prises et des sanctions sévères seront infligées aux contrevenants ».

Et de préciser que le bon déroulement de ce processus exige l'effort et la coopération de tous en vue d'atteindre les résultats escomptés. Comme toujours, a-t-il ajouté, nous serons réceptifs aux demandes et aux inquiétudes de la population, afin d'aborder tout problème qui pourrait survenir dans sa mise en œuvre.

Les conditions ont été créées pour que personne ne soit laissé pour compte, car dans la Cuba socialiste, les thérapies de choc ne seront jamais utilisées contre le peuple et les transformations que nous devrons opérer dans notre modèle économique et social se feront après avoir dégagé au préalable un consensus en faveur de l'unité de la nation, a signalé Diaz-Canel.

« La réorganisation monétaire crée également les conditions pour que le système des entreprises puisse prendre des décisions appropriées et exercer pleinement les pouvoirs qui lui ont été conférés, ce qui lui permettra de réagir positivement, avec les bénéfices qui en découlent pour ses travailleurs et la société dans son ensemble.

« Nous sommes convaincus qu’avec les efforts de l’ensemble de notre peuple, son dévouement et un contrôle opportun, nous atteindrons les objectifs fixés grâce à ces mesures visant la croissance et de l'efficacité économique.

« À partir de ce moment, un programme d'information détaillée sera mené à l’intention de notre peuple sur le contenu de chacune des mesures prévues dans le cadre de la Tâche de réorganisation », a-t-il conclu.

Categoría
Situaciones Excepcionales
RSS Minrex