EN 2017, CUBA AVAIT DEJA ENREGISTRE UN RECORD DE 4,0 POUR MILLE NAISSANCES VIVANTES. PHOTO: IRENE PEREZ / CUBADEBATE.

Au cours des cinq premiers mois de 2018 Cuba a atteint le plus bas taux de mortalité infantile enregistré dans son histoire, avec un taux de 3,9 pour mille naissances vivantes, un dixième inférieur à celui rapporté dans le pays à la fin de l'année dernière.

Ministre de la Santé publique Roberto Morales, a dit à la télévision nationale, a déclaré la nouvelle preuve dans le dossier le renforcement du programme mère-enfant et a souligné les efforts du gouvernement dans les soins primaires, les maternités et les unités de soins intensifs pédiatriques.

Le système de santé cubain, at-il dit, a l'intention de maintenir en 2018 un record inférieur au minimum historique de 4,0 enregistré en 2017.

Morales a ajouté qu'une attention prioritaire est accordée à la mortalité maternelle et aux stratégies visant à améliorer les services néonatals, d'accouchement et prénataux dans tout le pays.

Comme détaillé, des progrès sont également réalisés dans les techniques acquises dans le traitement des couples infertiles et des mesures extrêmes sont prises avec leurs causes possibles, parmi lesquelles l'avortement se distingue.

L'année dernière, la réalisation de l'indice 4.0 a permis au pays de maintenir pour la dixième année consécutive son taux de mortalité infantile inférieur à cinq.

Categoría
Eventos