Cuba confirme son engagement envers la Coopération lors de la Réunion de la CEPAL

Le président cubain Miguel Díaz-Canel a confirmé ce lundi l’engagement de notre pays envers la coopération et le multilatéralisme pour parvenir à un développement durable à l’ouverture de la 30e session de la CEPAL, la Commission économique des Nations Unies pour l’Amérique Latine et les Caraïbes.

Dans le cadre de cette session qui se développe en visioconférence jusqu’au 28 octobre, Miguel Díaz-Canel a remis la présidence tournante de la CEPAL au Costa Rica.

Dans son discours, il a souligné que Cuba a été honorée de travailler ces deux dernières années à la présidence tournante de l’organisme chargé de promouvoir le développement économique et social de la région.

«Cuba est honorée d’avoir accompagnée les principaux processus orientés pour la mise en application de l’agenda 2030 et pour la consolidation de la coopération Sud-Sud et triangulaire qui ont lieu à niveau régional et international dans l’intérêt d’élargir et consolider les réussites et dépasser les buts » a souligné le président cubain.

D’autre part, le président Miguel Díaz-Canel a reppelé l’impact de la pandémie de Covid-19 sur les indicateurs économiques et sociaux en Amérique Latine et dans les Caraïbes.

«C’est un fait que la pandémie a accentué les limitations de nos systèmes productifs et mis en évidence toutes nos vulnérabilités.

Son impact économique et financier et ses coûts sociaux conduisent à des projections décourageantes».

Le Chef d’État cubain a qualifié de honteux les inégalités économiques et sociales qui persistent dans la région, tant entre les nations qu'au sein de chaque pays.

Il a cité des statistiques de la CEPAL qui prévoient une baisse de 9,1 % cette année, «la pire de l'histoire», a signalé Díaz-Canel.

A cela, a-t-il dit, il faut ajouter l'impact du changement climatique, qui touche particulièrement les pays insulaires.

Face à une telle situation, le chef de l'Etat cubain a appelé à des politiques globales et durables, à la coopération et à l'accès aux ressources.

Dans son discours, il a souligné que son gouvernement continuera à s'engager en faveur d'un multilatéralisme renouvelé et renforcé.

Il a également appelé à une coopération solidaire, à des réponses concertées et innovantes et, en particulier, à la préservation de la paix.

Le président cubain a dénoncé le blocus «brutalement intensifié» par les Etats-Unis contre notre pays.

«C'est un acte de barbarie humaine qui cherche à nuire à la nation cubaine et qui constitue la plus grande violation des droits humains de ses citoyens», a-t-il souligné.

Miguel Díaz-Canel a dénoncé les dernières mesures hostiles prises par Washington, qui interdisent l'envoi de fonds vers l'île depuis le pays où vivent la plupart de ses émigrants.

Le président cubain a souhaité à son homologue costaricain, Carlos Alvarado, de réussir sa présidence pro-tempore de la CEPAL pour les deux prochaines années.

Il a également salué le travail de cette organisation dans la promotion et la défense du développement durable dans la région, et en particulier sa secrétaire exécutive, Alicia Bárcena, pour sa performance et son «regard propre» sur Cuba.

Source: Prensa Latina / RHC

Categoría
Bloqueo
Comunidad cubana
Cooperación
Multilaterales
Solidaridad
RSS Minrex