Cuba en France

NOTRE AMÉRIQUE FACE AUX COUPS DE BOUTOIR DE L’IMPÉRIALISME ET DES OLIGARCHIES

Déclaration du ministère cubain des Relations extérieures

Les tout derniers événements survenus dans la région confirment que l’administration étasunienne et les oligarchies réactionnaires sont les principaux responsables des convulsions dangereuses et de l’instabilité politique et sociale que vivent l’Amérique latine et les Caraïbes.

Déclaration de l'Assemblée nationale du pouvoir populaire de Cuba.

Cuba - Assemblée nationale du pouvoir populaire |
La commission des relations internationales de l’Assemblée nationale du pouvoir populaire rejette catégoriquement la résolution commune (2019/2929(RSP), adoptée à la majorité de 56 % au Parlement européen, pour son contenu intrusif et préjudiciable à la souveraineté cubaine, avec une méconnaissance absolue de notre réalité.

Embargo, souveraineté, multilatéralisme : l'ambassadeur de Cuba s'entretient avec RT France

L'ambassadeur de Cuba en France, Elio Rodríguez Perdomo, explique pour RT France comment Cuba parvient, malgré le blocus économique et commercial américain, à construire son propre modèle de développement.

Alors que le président russe, Vladimir Poutine, recevra son homologue cubain, Miguel Diaz-Canel, le 29 octobre, le diplomate y évoque les relations avec la Russie, ainsi que celles avec la France qu'il juge également positives.

#NoMásBloqueo #UnBlockCuba @Cubavsbloqueo

APPEL DE LA COMMISSION DES RELATIONS INTERNATIONALES DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE DU POUVOIR POPULAIRE CONTRE LE BLOCUS GÉNOCIDAIRE IMPOSÉ PAR LES ÉTATS-UNIS

RÉPUBLIQUE DE CUBA
Assemblée Nationale du Pouvoir Populaire
Comité des Relations Internationales

APPEL DE LA COMMISSION DES RELATIONS INTERNATIONALES DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE DU POUVOIR POPULAIRE CONTRE LE BLOCUS GÉNOCIDAIRE IMPOSÉ PAR LES ÉTATS-UNIS

Les député(e)s membres de la Commission des Relations Internationales de l'Assemblée Nationale du Pouvoir Populaire,

“Nécessité de lever le blocus économique, commercial et financier appliqué à Cuba par les Etats-Unis d’Amérique »

D’avril 2018 à mars 2019, laps de temps que couvre le présent Rapport, l’administration étasunienne a renforcé son blocus contre Cuba, qui reste l’axe de sa politique et dont l’application extraterritoriale a des effets toujours plus notables, cette stratégie visant à aggraver la confrontation et l’hostilité tant sur le plan des déclarations que sur celui des mesures d’agression économique contre notre pays.

Le climat d’hostilité de l’administration étasunienne envers Cuba s’est traduit par une rhétorique toujours plus carrément agressive. Ainsi, dans le cadre de cette escalade, elle a tenté d’introduire huit amendements au projet de résolution contre le blocus que Cuba a présenté le 1er novembre 2018 devant l’Assemblée générale des Nations Unies en vue de modifier la nature de ce document et de fabriquer – à partir de mensonges concernant les droits de l’homme – des prétextes qui lui permettraient de poursuivre et de renforcer sa politique génocidaire. Néanmoins, malgré les fortes pressions exercées par les Etats-Unis, la communauté internationale a rejeté ces amendements et exprimé, à une majorité écrasante, son appui à la résolution portant condamnation du blocus.

Pages